03 janvier 2007

Que faire avec du crabe : Risotto d'orge au crabe et à l'estragon

J’ai réalisé cette recette l’année dernière pour Univers Céréales. Je ne connaissais pas l’orge et j’ai fait plusieurs tests avant d’arriver à ce que je voulais. Il est important de prendre de l’orge précuit. Avec de l’orge normal, la cuisson est beaucoup trop longue.

Risotto d'orge au crabe et à l'estragon

Pour 2 personnes
Préparation : 15 min
Cuisson : 30 min
Réalisation : facile

Ingrédients :
150 g d’orge mondé précuit
20 cl de lait de coco
1 cuillère à café de fumet de poisson
120 g de morceaux de chair de crabe
1 cuillère à soupe d’estragon finement ciselé
Sel, poivre

Préparation :
1. Faites cuire l’orge dans une casserole d’eau bouillante salée, pendant 20 min.
2. Égouttez-le et poursuivez la cuisson avec le lait de coco.
3. Délayez le fumet de poisson dans un verre d’eau et ajoutez-le dans une casserole. Puis ajoutez l’estragon et laissez mijoter 5 à 10 min jusqu’à ce que le liquide soit absorbé et que les grains d’orge soient tendres.
4. Ajoutez la chair de crabe quelques minutes avant la fin de la cuisson. Salez légèrement et poivrez.

6 commentaires:

Mamina a dit…

Ca me plait, mais je ferai la même chose avec du riz plutôt que de l'orge. Classique quoi, mais j'adore le riz.

eva a dit…

C'est une bonne idée, je ne suis pas une pro de l'orge non plus, je l'utilise dans les soupes un peu légères.
Je te souhaite une très heureuse année 2007 ... dans la douceur de nouvelles recettes, rencontres et découvertes !

Cat a dit…

Il doit être délicieux ce risotto d'orge au crabe !

Catherine a dit…

Pour moi l'oge fait partie des denrées encores inconnues... peut-être l'année 2007 sera-t-elle l'occasion de tester avec cette recette qui me paraît bien goûteuse! Bonne année!

Béré a dit…

Alors comme catherine je ne connais pas l'orge, jamais goûter, alors je pense que je ferais plutôt comme Mamina, avec du riz. Ce risotto m'a l'air bien bon, j'adore le crabe !

Anonyme a dit…

Facile et rafiné, que demander de plus. Et tes photos, toujours aussi belles....envieux, non, mais je note ;-)

Amitiés
Claude