31 mars 2007

Fêter Pâques à la russe : la Pashka et le Koulitch

Photographie fournie par Vizioz Comminucation.

Cette année, on fête la Pâques catholique et la Pâques orthodoxe le même jour : le dimanche 8 avril 2007 ! C'est l'occasion de s'intéresser à une autre culture.

Pâques orthodoxe :
Pour les Russes orthodoxes, Pâques est une fête très importante. « Les Pâques russes, c’est l’excès, la démesure slave dans toute sa splendeur et sa gaieté. » dit Armen Petrossian.

Dans la grande Russie la fête de Pâques était précédée d’une semaine de jeûne (et le caviar considéré comme un aliment de carême). Le samedi saint et le dimanche de Pâques, deux festins étaient cuisinés, les deux gâteaux incontournables et indissociables de Pâques, la Paskha et le Koulitch, étaient préparés à cette occasion. La brioche de Pâques russe (le Koulitch) se prépare plusieurs jours à l’avance. Elle peut être ronde ou toute en hauteur, avec un glaçage fondant qui coule sur les côtés. Il est d'usage de l'apporter à la messe du dimanche de Pâques, une chandelle plantée en son centre, pour être béni par le prêtre. La Pashka est un gâteau au fromage blanc. Il est souvent décoré avec les lettres XB dessinées en fruits confits. Ces lettres sont l’abréviation de Khristos voskresse ! (Le Christ est ressuscité !).

Boutique Petrossian :
Pour découvrir les spécialités et les traditions russes, je vous conseille la boutique russe Petrossian, dirigée par Cécile Petrossian. (située 18 Bd de Latour-Maubourg, 75007 Paris)

La famille Petrossian, gardienne des grandes traditions familiales sera ravie de vous raconter des anecdotes et de vous expliquer comment confectionner ces gâteaux traditionnels, que l’on propose encore aujourd’hui à la boutique.
Pour Pâques, Cécile Petrossian transforme sa boutique : œufs russes, œufs à peindre, œufs à croquer, poissons en chocolat… autant de bonheurs pour préparer cette fête, à la fois pour la maison et la table.

Shopping de Pâques :
- Oeufs à peindre : pour la traditionnelle chasse aux oeufs, les enfants adorent préparer eux-même les oeufs. Toutes sortes de peintures originales et de décalcomanies, très facile à utiliser pour les petites mains, à base de colorants alimentaires (à partir de 1 €).
- Oeufs à croquer à la pulpe de fruits (22 € la boîte de 350 g)
- Perles en chocolat noir à la Vodka nature, à la Vodka cerise, au Cognac, à la menthe ou au café ; à déguster toute l'année dans leur boîte en métal (à partir de 9 € la boîte de 45 g et 22 € la boîte de 350 g)
- Koulitch : 22 € le gâteau de 500 g pour 5 personnes
- Pashka : 22 € le gâteau de 500 g pour 5 personnes, et aussi mini pashka individuelle à 4 €
- les Zakouskis : caviar, oeufs de saumon, de brochet, de truite, les poissons fumés, les harengs silotka
- les Eggxitings : petites boîtes en forme d'oeuf remplies de caviar, 25 à 30 €
- et aussi : foie gras truffé, entier, mi-cuit, d'oie, de canard, en lingot ou le très fameux dôme truffé de Petrossian

Boutique Petrossian
18, bd de Latour-Maubourg
75007 Paris
Tel : 01 44 11 32 22
Fax : 01 44 11 32 25

Retrouvez ces deux recettes traditionnelles : la Pashka au fromage blanc et le Koulitch.

Tags : + + + + + +

9 commentaires:

Lisanka a dit…

Moi qui suis d'origine slave, je ne connaissais pas la boutique Petrossian. Merci pour le tuyau!

awoz a dit…

Je suis polonaise et nous aussi à Pâques on mange une brioche (la Babka) et on a une tradition de peindre les ouefs et les faire bénir à la messe.

maycook a dit…

Voilà une cuisine que j'ai bien envie de tester!

Tiuscha a dit…

La tradition des oeufs peints perdurent en Europe de l'est, on la voit hélas peut en France, quel dommage !

Fabienne a dit…

Merci pour ces Pâques dépaysantes !

christell a dit…

c'est sympa pour l'adresse, j'irai jeter un oeil

Tit' a dit…

Beau sujet.

MIECHAMBO a dit…

Merci Marie-Laure pour ce sujet très instructif sur les traditions "d'ailleurs".
Et ça me donne envie de m'essayer à ce genre de cuisine, un de ces jours
Michèle.

Céline-marine a dit…

Merci pour ce billet qui me rappelle mes voyages linguistiques en Russie !

Petit détail : pour obtenir de jolis oeufs rouges, de la couleur du sang du Christ, sans peinture, il suffit de les cuire en ajoutant des pelures d'oignon dans l'eau de cuisson.

Je confirme que la paskha de chez Petrossian est à tomber (et aussi les harengs marinés et le maviar, qui est en fait du tarama, et qui a le vrai goût du fait maison !). Auparavant le restaurant chez Dominique en vendait, mais il a fermé... Quelqu'un connaît un bon resto russe sur Paris ???