30 août 2007

[Livres] Dernières nouvelles des oiseaux, d'Erik Orsenna


Après nous avoir emporté dans l'univers des mots, nous avoir ouvert les portes de leur ville et de leur vie dans le livre "La grammaire est une chanson douce", Erik Orsenna s'intéresse au monde des passionnés dans son dernier livre "Dernières nouvelles des oiseaux". Un passionné, une personne que ne vit que pour une seule chose, une seule activité, qui peut travailler des heures et des heures sans se lasser, sans se fatiguer, qui s'épanouit dans son obsession. Un passionné est parfois coupé du monde extérieur, coupé de la vie sociale, incompris. Il n'aime parler que de sa passion et peut le faire pendant des heures.

Dans ce livre, Erik Orsenna s'intéresse à de jeunes passionnés, des enfants qui rêvent de construire des escaliers toute la journée, de fabriquer des boîtes, de dessiner des nuages ou encore de mettre au point des ailes incroyables... Des enfants seuls et isolés qui se retrouvent ensemble sur une île, par l'idée d'un président farfelu.

Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié l'écriture fluide et légère de l'auteur. Ce livre se lit en quelques jours voire quelques heures. Il créé un univers ludique et coloré, mis en avant par les illustrations présentes dans le livre. Vous l'aurez compris, je vous conseille vivement les ouvrages de l'écrivain Erik Orsenna !

Laissez-moi vous citer une petite phrase du livre, que j'ai trouvé amusante : "Les idées sont comme les lapins : elles ne restent pas longtemps seules."

2 commentaires:

Natacha a dit…

J'avais beaucoup aimé "La Grammaire est une chanson douce".
C'est sympa un article "littéraire"!

Bleck a dit…

Bah, le nul ! je n'étais jamais allé trainer sur le Blog de la môme Marie-Laure et pourtant il n'y a pas que des recettes...