20 novembre 2007

Pourquoi consommer des graisses biologiques ? Beurre, margarine ou huile ?

Depuis quelques années, on attend tout et son contraire concernant les matières grasses. On nous parle d'équilibre entre Oméga 9, 6 et 3, des trans (acide gras artificiel), du régime crétois à l'huile d'olive... Comme pour beaucoup de choses, il n'y a pas de solution miracle. Du beurre, de l'huile, de la margarine : consommez des graisses variées, en quantité raisonnable. D'un point de vue diététique, évitez de consommez les graisses en même temps que les sucres rapides car les premières seraient stockées par l'organisme et les secondes passeraient directement dans le sang.

L'intérêt du bio

Mais j'aimerais attirer votre attention sur deux choses : la perte de saveur d'un beurre insdustriel et le risque des acides trans contenus dans les margarines végétales.


Le beurre de baratte bio

Pour commencer, sachez que les graisses animales, ainsi que les laitages, sont championnes pour fixer les polluants (engrais, pesticides, hormones...)

Fabrication du beurre :
Un beurre est fabriqué avec la crème du lait. La crème est agitée jusqu'à ce que les molécules grasses s'agglutinent les unes aux autres, et se séparent ainsi du babeurre (liquide résiduel). La baratte, outil traditionnel, est utilisée pour les beurres bio. Aucun conservateur n'est ajouté. Ce sont des ferments naturels qui vont faire maturer la crème, pendant 18 heures. Elle sera ensuite travaillée à la baratte pendant 2 ou 3 heures puis conditionnée et mise au froid.
Un beurre industriel est fait avec un appareil appelé butyrateur. On ajoute un mélange lactique, des arômes, du bétacarotène et le beurre est prêt en 3 heures, sans étape de maturation.

Le lait utilisé :
Un bon beurre se fait avec un bon lait. Or, la qualité du lait dépend de l'alimentation de la vache. Nourrie avec de l'herbe fraîche, une vache donnera un lait de meilleure qualité. Les vaches laitières de la filière bio sont nourries toute l'année au fourrage, non traité aux engrais de synthèse. Un beurre fait avec du lait de bonne qualité sera plus tendre, plus savoureux, riches en vitamines, et il contient un équilibre en Oméga 9 et en Oméga 6 et 3 dans les proportions recommandées. Un beurre issu d'un élevage intensif aura un apport complètement déséquilibré en Oméga.

Manger du beurre, oui. Mais du beurre bio !


Margarines ou les graisses végétales

Les acides trans :
Une margarine est fabriquée grâce à un processus industriel appelé hydrogénation partielle, qui permet de solidifier artificiellement des huiles végétales, liquides à l'état naturel. Cette transformation produit des acides gras articficiels (trans) qui sont responsables entre autres de maladies coronariennes.

Margarines bio :
Une margarine biologique n'est pas hydrogénée. Ce sont des graisses naturellement semi-solides (graisse de palme, graisses de coco) qui sont utilisées. Quelques ajouts : un colorant (jus de carotte), un conservateur (jus de citron) et pour homogénéiser, de la lécithine de soja garantie non OGM. Toutes les margarines bio ne supportent pas la cuisson. On notera que les graisses de palme bio ne participent pas à la déforestation.

Les margarines sont intéressantes car elles sont moins saturées que les graisses animales. Mais attention aux trans, prenez du bio !


Source : Consom'action n°36, le magazine des biocoops.

11 commentaires:

Céline a dit…

Ce billet est très intéressant!
Merci pour toutes ces informations!

Anonyme a dit…

Alors effectivement, ce post est très intéressant. Mais attention aux amalgames !!!
Les produits bio (et notamment la margarine)ne sont pas forcément exempts de graisses hydrogénées !!! Il faut veiller à lire les étiquettes avant d'acheter tout produit, même si il est biologique.
Sans compter que les produits biologiques contiennent notamment des graisses pas terribles pour la santé telles que le coprah, le palme et le palmiste. Je viens justement de faire mes courses et de reposer une pâte feuilletee biologique, de marque Cora, qui contenant, non pas du beurre mais de l'huile de palme.
Donc attention, attention, le biologique n'est pas toujours la panacée, soyez vigilants.

Nat a dit…

Très interessant. Merci de nous faire partager.

Kty a dit…

Merci pour ton billet. Tu as raison d'attirer l'attention sur les huiles partiellement hydrogénées que l'on retrouve dans la quasi totaliité de la pâtisserie industrielle... Vive la Map !

Philcabzi a dit…

Merci beaucoup pour ces infos... un nouveau produit bio à ajouter à mon assiette en plus des fruits et légumes!

audrey a dit…

Très interessent ton article, par contre, margarine bio ou pas, l'huile de palme et cie c'est pas bon pour la santé, c'est un graisse de moins bonne qualité, qu'elle soit bio ou pas, et dont les industriels abusent car celà coute moins cher que du vrai beurre.

Nouch74 a dit…

Merci pour cet article très intéressant

Anonyme a dit…

Mais c'est qu'il est bien foutu ce billet... Beurre Bio de toute façon amalgame ou pas c'est meilleur au goût, enfin, moi ce que j'en dis...
Bleck

Estelle a dit…

L'huile de palme est très saturée, certes, mais elle reste moins dangeureuse pour la santé ques les gras trans qui font baisser le bon cholestérol et augmentent le bon. A choisir entre huile de palme et gras trans, je choisis la palme !

consomaction a dit…

Que de questions aujourd'hui pour se nourrir ... mais pour les végétaliens effectivement la margarine a du bon. Sauf que dans sa composition entre l'huile de palme qui participe massivement à la déforestation. Même si votre produit est BIO, l'huile de palme qu'il contient n'est pas forcément bio car dans un produit BIO 10% de la composition peut ne pas être bio. Alors, huile végétale hydrogénée ou non, c'est de l'huile de palme et cela il faut le proscrire absolument.

Fanny a dit…

Désolée de décevoir tout le monde mais un récent reportage de France5 diffusé Dimanche 2juin ("palme, une huile qui fait tache") montre que l'huile de palme est nocive pour la santé et que les plantations de palmiers bio reçoivent des traitements de pesticides sans que quoi que ce soit ne soit contrôlé... sans rancune ...